Grossesse et boissons énergisantes : la combinaison à éviter !

Comme le dit le dicton : il vaut mieux prévenir que guérir ! Au-delà de promouvoir notre produit, nous avons également le devoir de faire de la prévention concernant celui-ci en ce qui concerne sa composition.

Nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, les boissons énergisantes ne conviennent pas à tout le monde, ni à toutes les situations, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser. Parmi ces personnes, nous retrouvons bien évidemment les femmes enceintes ou les jeunes mères allaitantes qui, en fonction du déroulement du processus, peuvent être amenées à éliminer certains aliments de leur alimentation quotidienne. À travers cet article, nous souhaitons vous faire comprendre pourquoi il est généralement déconseillé de consommer ce type de boissons au cours d’une grossesse.

Premièrement, les femmes enceintes doivent fortement limiter voire éviter complètement la consommation de produits en tous genres contenant de la caféine. Cela ne s’applique donc pas exclusivement aux boissons énergisantes. La caféine est connue pour ses effets stimulants, qui une fois enceinte, se répercutent également sur le foetus. Cela peut donc entrainer des problèmes de développement de celui-ci, ou pour les femmes allaitantes, avoir des répercussions sur le sommeil de l’enfant.

Si toutefois l’envie de consommer de la caféine se fait ressentir, il faut privilégier certains moments de la journée qui ne causeront pas de problèmes d’absorption de fer ou du calcium, c’est-à-dire pas à proximité des repas. Les versions décaféinées sont également une bonne option. La quantité de caféine à ne pas dépasser est d’environ 300 mg par jour, toutes provenances confondues.

Ensuite, dans le cas des boissons énergisantes, il n’y a pas que la présence de caféine qui incite à la non-consommation du produit. On retrouve également de la taurine, acide aminé qui peut augmenter la pression artérielle. Il est donc déconseillé d’en consommer sans avis médical au préalable.

Il est important pour nous de prévenir nos consommateurs des effets qu’une (sur)consommation de boissons énergisantes peut avoir sur la santé des personnes plus fragiles, et dans le cas présent, il est stipulé sur chacune de nos canettes que les femmes enceintes doivent éviter d’en boire.