Alberto Korda

Par Helena Azevedo
3 semaines ago
125 Vues

En l’honneur de la journée mondiale de la propriété intellectuelle, nous rendons hommage à Alberto Korda, célèbre photographe cubain étant à l’origine de la photo iconique de Che Guevara représentée sur notre canette.

De son vrai nom Alberto Díaz Guttierez, il entame sa carrière en tant qu’assistant d’un photographe publicitaire où il développe son attrait pour la photographie et réalise ses premiers portraits avec le Kodak 35mm de son père. Il emprunte par la suite le nom Korda aux cinéastes hongrois Alexandre et Zoltan Korda qu’il admirait beaucoup et l’attribue également à son studio qu’il ouvre en 1953 avec Luis Pierce dans le quartier de Vedado, à Cuba.

« Mon premier studio, le Metropolitana, était situé dans la Vieille Havane. En 1953, j’ai pu le transférer face à l’hôtel Capri. C’est devenu Korda Studios. […] j’ai commencé à faire de la publicité en photographiant des emballages de saucisson et des paquets de café. Et puis je suis devenu le premier photographe de mode à Cuba. » 

L’ouverture de ce studio lui permet dans un premier temps de se faire un nom dans le domaine de l’alimentaire puis de la mode, qu’il apprécie beaucoup. Il développe un style monochrome unique, avec un angle particulier et une approche différente des photographies prises à cette époque. Ces oeuvres deviendront reconnaissables telles une signature.

C’est seulement quelques années plus tard, lors de ses 30 ans, qu’il orientera son travail différemment, en devenant le photographe officiel des voyages de Fidel Castro en 1959 avec qui il se liera d’amitié. Cette démarche naît d’une prise de conscience des nombreuses inégalités qui existaient à cette époque, notamment après avoir croisé une petite fille qui tenait un morceau de bois dans ses bras comme une poupée.

« […]. C’est à cette époque que j’ai pris cette photo d’une petite fille qui embrasse un morceau de bois à défaut de pouvoir serrer une poupée contre elle. J’ai réalisé que ça valait le coup de dédier son travail […] supprimer ces inégalités. » 


Il devient mondialement connu, notamment grâce au portait “Guerrillero Heroico” qu’il réalise en 1960 et qui fait partie aujourd’hui des images les plus reproduites dans le monde de la photo. À partir de 1968, il consacre sa carrière à une toute autre activité : la photographie sous-marine, et ce, pendant dix ans. C’est en 1978 que son travail suscitera un intérêt international lors d’une exposition japonaise.

« Je n’aime que la lumière naturelle. L’éclairage artificiel travestit la réalité. Et les fenêtres de mes studios ont toujours été orientées au nord, pour éviter les rayons directs du soleil. […] » 


Grâce à la diversité abordée dans ses clichés, Alberto Korda est aujourd’hui reconnu comme étant le photographe cubain le plus polyvalent de sa génération.